• Antivirus gratuit : Plus c’est gratuit, plus c’est mieux

    Les raisons de l’utilisation d’antivirus gratuits

    Dans le monde, Avast, AVG et Avira sont les leaders sur le marché des gratuits. L’arrivée des protections intégrées comme Microsoft Security Essential et SmartScreen File System, gonfle les rangs de ceux-ci. Ils protègent plus de la moitié des ordinateurs dans le monde selon certaines études. La raison en est que les antivirus gratuits représentent une solution de choix pour les petits budgets. De plus, un premier niveau de pare-feu est facilement disponible par la navigation au travers d’un box, ce que bon nombre d’utilisateurs ont tendance à faire. D’ailleurs, avec une mise à jour régulière, les antivirus gratuits offrent une protection efficacecontre les menaces les plus connues. images

    Les limites des antivirus gratuits

    Aussi efficaces soient-ils, les antivirus gratuits présentent certaines limites. Même si du fait de leur grande utilisation dans le monde, ils arrivent à détecter facilement les menaces, ils sont également les premiers que les hackers essaient de contourner. C’est pourquoi, ceux-ci ont élaborés des menaces de plus en plus évoluées et plus spécifiques. En effet, les antivirus gratuits ne possèdent pas la signature de la plupart des codes malveillants les plus récents. En plus, ils ne disposent pas des fonctionnalités pour offrir la protection utile contre celles-ci. Ils n’offrent pas la protection d’un contrôle parental par exemple ou d’une sécurisation bancaire, que la plupart des antivirus payants offrent. D’ailleurs, il ne suffit plus d’utiliser des outils infectés (clés USB, carte mémoire,…), de visiter un site suspect ou de télécharger un fichier éventuellement vérolé pour que votre appareil soit infiltré par un code malveillant. Désormais, les attaques informatiques passent par d’autres voies plus subtiles : au travers des liens sur les réseaux sociaux, ou des blogs corrompus ; un simple clic suffit à faire pénétrer un code malveillant dans votre système.